Mois de la prévention de la fraude

06-03-2018 8:45
Par: Publireportage

L’industrie du voyage est constamment exposée aux risques de fraudes : le prochain appel, le prochain courriel ou la prochaine réservation en ligne pourrait facilement coûter des milliers de dollars à votre entreprise. Nous devons demeurer vigilants en tout temps.

Comment la fraude se traduit-elle dans le domaine du voyage ? Il s'agit d'un produit virtuel avec une valeur élevée qui est souvent distribué par des agences de voyages ne possédant pas toujours des outils sophistiqués ou de méthode spécifique à la prévention de la fraude. L’industrie de façon générale, particulièrement les billets d’avion, est une source constante de haut risque en matière de fraude.

L’Association des tour opérateurs du Québec (ATOQ), l’Association canadienne des aagents de voyages (ACTA) et l’Association canadienne des tour opérateurs (CATO) ont d'ailleurs fait de la fraude l'une de leur priorités. Nos Associations travaillent ensemble afin de trouver des solutions pour diminuer les coûts reliés à la fraude.

ATOQ, ACTA et CATO partage un même objectif commun :

Accélérer les changements vers un environnement transactionnel sécuritaire à travers nos différentes plateformes de distribution.

Pourquoi est-ce que les agences et les tours opérateurs devraient absorber les pertes liées aux fraudes ? Nous croyons que les compagnies de cartes de crédit devraient cautionner le risque relié à la fraude. Nous manquons actuellement d’outils pour faire transférer ce risque, plus spécifiquement en B2B, même si des changements positifs s’annoncent pour les années à venir.

Est-ce que les fraudes par carte de crédit sont un problème au Canada ? OUI ! Les pertes pour l'année 2016 seulement étaient presque de 1 milliard $.

6 mars graphic 88%_fr.png

Les fraudes avec cartes non présentes (CNP) au Canada, ce qui comprend les transactions par téléphone, courriel et sur le web, ont généré des pertes de plus de 680 000 000$, soit presque 70% du total des fraudes en 2016. Pire encore, les fraudes avec CNP en 2016 ont atteint une augmentation de 26,6% par rapport à l’année précédente. Nous craignons que les hausses soient encore plus significatives pour les années à venir.

Pour éviter la fraude, soyez informé, gardez un œil ouvert sur les recommandations que l’ATOQ, l’ACTA et la CATO partageront avec vous pendant le mois de mars.

Ultimement, quelle est la meilleure protection contre la fraude ? CONNAÎTRE VOTRE CLIENT !

Pour tous les détails : http://www.bureaudelaconcurrence.gc.ca/eic/site/cb-bc.nsf/fra/h_00122.html

a.png